Texte à méditer :  

La Victoire des Ailes à l'Ombre du Soleil...

  

Nos Coordonnées

Tél/Fax:03 87 64 31 87

Mail:lupusplus@gmail.com

Courrier:

AFL+ 2 rue Fonds de Grève 57420 CUVRY

Bulletin d'adhésion disponible dans "Téléchargements"

La Maladie

Enquete Eurordis

Le Lupus

Les Articles Médicaux

Science et Santé

Sciences et Avenir

Soleil.jpgLe Lupus - Le Lupus et le Soleil

Le Soleil a toujours été honoré dans les civilisations anciennes. C’est lui le dieu qui donnait la Vie à toutes choses. Nous continuons de l’adorer, allant nous exposer sous ses rayons, oubliant volontairement ou involontairement le mal qu’il peut apporter si nous ne prenons pas un minimum de précautions.

Le Soleil est un ami ou un ennemi. On ressent les infrarouges par la sensation de chaleur qu’ils donnent mais non les ultra-violets qui se dissimulent derrière.

Il existe trois types de rayons ultra-violets :

- les UVA donnent rarement des coups de soleil mais leur action s’exerce en profondeur contribuant au flétrissement prématuré de la peau. Ils sont responsables de certaines photo-allergies,

- les UVB provoquent les coups de soleil, le vieillissement cutané et les cancers de la peau,

- les UVC sont les plus nocifs pour les cellules de la peau, mais ils sont normalement retenus par la couche d’ozone.

Effets du Soleil

Le coup de soleil est une brûlure, souvent superficielle, due à une exposition de la peau aux radiations ultra-violettes. S’il est modéré, il se traduit par une rougeur avec sensibilité de la peau et sensation de chaleur anormale qui cèdera la place plus tard au bronzage quand la peau cherchant à se protéger contre de futurs assauts, produira de la mélanine.

Par contre, si le coup de soleil est important, il donnera lieu dans un premier temps à une sensation douloureuse, à des phlyctènes (cloques remplies de sérosité) et, dans un deuxième temps, à l’élimination des cellules de la couche cornée de la peau (la desquamation).

Si l’exposition au soleil a été trop longue, il peut s’ensuivre un nombre de désordres plus ou moins sérieux, comme un état inflammatoire de la peau, la fatigue, la fièvre, l’amaigrissement, un cancer, la tuberculose.

Pour une personne touchée par une maladie auto-immune, une simple exposition peut amener des perturbations car la lumière ultra-violette accroît l’activité, non seulement de la maladie de peau mais aussi la maladie systémique interne. Ceci est valable pour tous les types de peau. Les conséquences néfastes du soleil sur la maladie peuvent ne pas être immédiates mais survenir après la période estivale.

Protections

Le meilleur comportement que l’on puisse recommander est celui de la prudence. Il n’est pas question d’interdire totalement et définitivement toute exposition solaire ou toute activité sportive de plein air. Cependant, lors de poussées, il convient d’éviter l’exposition aux rayonnements directs (conducteurs de voitures conduisant le bras à la portière, …) et réfléchis (eau, sable, neige).


Quelques règles élémentaires doivent être respectées :

- proscrire les bains de soleil et éviter l’exposition sans protection qui favorise les poussées dans le Lupus

- éviter les sorties en période de midi où le rayonnement UV est maximal

- se méfier de certaines protections insuffisantes comme le parasol ou les tee-shirts blancs qui n’apportent qu’une faible photo-protection

- préférer les vêtements tissés serrés : coton, jean, vêtements spécialisés vendus en magasins de sport

- protéger le visage par un chapeau à bord large ou une casquette à visière et porter des manches longues et le pantalon plutôt que le short ; penser aux lunettes de soleil

- utiliser des crèmes de protection solaire d’indice maximal qui, pour être efficaces, doivent être appliquées toutes les 2 heures et après chaque baignade

- demander conseil à votre médecin, pharmacien ou contacter l’Association.


Date de création : 13/05/2014 . 14:42
Dernière modification : 29/10/2014 . 15:12
Catégorie : Le Lupus
Page lue 4776 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Les Centres
Vous trouverez dans la rubrique "Téléchargements" la liste des centres de Références labellisés pour la prise en charge des Maladies systémiques et auto-immunes rares

Calendrier
Visites

 182855 visiteurs

 13 visiteurs en ligne

L'Association
Recommandations en matière de communication
Recommandations en matière de communication et de sollicitation de patients pouvant participer ou participant déjà à des études cliniques Pascal Bilbault1,5, Nathalie Beslay2, Laurence Carton3, Jean-Pierre Duffet4, Audrey Gueniche5, Marie Lang4, Dominique Menuet5,6, Hélène Prunier5,7 et Michel Levy5,8* 1 Département de Recherche Clinique, Boehringer Ingelheim France, Reims, France 2 BESLAY + Avocats, Paris, France 3 Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR), Paris, France 4 Centre National de Gestion des Essais des Produits de Santé (CeNGEPS), Lyon, France 5 Association des Médecins et Professionnels des Industries de Santé (AMIPS), Paris, France 6 PFIZER International Operations, Paris, France 7 Société Aixial RC, Levallois-Perret, France 8 Société APROVA, Boulogne-Billancourt, France Texte reçu le 11 avril 2014 ; accepté le 24 octobre 2014 Avec l’aimable autorisation de la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique © » Article publié par EDP Sciences Vous pouvez le retrouver dans la rubrique Téléchargements Recherche Clinique

^ Haut ^