Texte à méditer :  

La Victoire des Ailes à l'Ombre du Soleil...

  

Nos Coordonnées

Tél/Fax:03 87 64 31 87

Mail:lupusplus@gmail.com

Courrier:

AFL+ 2 rue Fonds de Grève 57420 CUVRY

Bulletin d'adhésion disponible dans "Téléchargements"

La Maladie

Enquete Eurordis

Le Lupus

Les Articles Médicaux

Science et Santé

Sciences et Avenir

papillon_029.gifLes Articles Médicaux - Lupus Systémique chez l'homme : quelle particularité ?

Le Lupus est rare chez l'homme en fonction des séries. Il semble y avoir chez l'homme plus d'atteintes rénales mais ceci est controversé. Il semble aussi y avoir plus de manifestations neurologiques, de manifestations thrombotiques, cardiovasculaires, de sérite, d'arthrite, d'hépatomégalie, d'infections... mais ceci est trés variable d'une série à l'autre.

Tan et coll. rapportent les données d'une série de 1979 patients issus de la Hopkins Lupus Cohort. De cette cohorte ont été extraits 157 hommes (66,2% d'hommes blancs, 33,8% d'hommes Afro-Américains). Ils ont été comparés aux 1822 femmes (59,8% de femmes blanches et 40,2% de femmes Afro-Américaines). Le suivi moyen était de 6,02 ans (extrêmes : 0 - 23,73 ans).

Après ajustements pour l'ethnie, le passé tabagique, l'âge de la dernière évaluation et la durée d'évolution du Lupus, les hommes apparaissent plus âgés au diagnostic (30 ans dans 67,3% des cas versus 48,9% des cas), ont un plus bas niveau d'éducation, ont moins souvent de rash malaire (39,7% versus 52,4%), moins de photosensibilité (40,4% vs 55,5%), moin,s d'ulcérations buccales (34% vs 52,9%), moins fréquemment d'alopécie, de phénomène de raynaud et d'arthralgies.

Si des anticorps anticardiolipine étaient retrouvés dans les deux sexes dans environ 50% des cas, la présence d'un Lupus anticoagulant s'avère plus fréquente chez l'homme (41,3% vs 25,3%). Une plus grande fréquence des thromboses veineuses profondes est aussi rapportée chez l'homme (19,9% vs 13,3%, OR=1,7; IC 95% = 1,1 - 2,7). Les hommes avaient aussi plus souvent une insuffisance rénale (34,1% vs 18,9%).

Les auteurs concluent qu'il existe des différences importantes dans l'expression clinique du Lupus chez l'homme comparativement à la femme.

Pr Eric Hachulla (CHRU de Lille)


Date de création : 07/01/2015 . 15:26
Dernière modification : 04/02/2015 . 13:06
Catégorie : Les Articles Médicaux
Page lue 2851 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Les Centres
Vous trouverez dans la rubrique "Téléchargements" la liste des centres de Références labellisés pour la prise en charge des Maladies systémiques et auto-immunes rares

Calendrier
Visites

 210777 visiteurs

 15 visiteurs en ligne

L'Association
Recommandations en matière de communication
Recommandations en matière de communication et de sollicitation de patients pouvant participer ou participant déjà à des études cliniques Pascal Bilbault1,5, Nathalie Beslay2, Laurence Carton3, Jean-Pierre Duffet4, Audrey Gueniche5, Marie Lang4, Dominique Menuet5,6, Hélène Prunier5,7 et Michel Levy5,8* 1 Département de Recherche Clinique, Boehringer Ingelheim France, Reims, France 2 BESLAY + Avocats, Paris, France 3 Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR), Paris, France 4 Centre National de Gestion des Essais des Produits de Santé (CeNGEPS), Lyon, France 5 Association des Médecins et Professionnels des Industries de Santé (AMIPS), Paris, France 6 PFIZER International Operations, Paris, France 7 Société Aixial RC, Levallois-Perret, France 8 Société APROVA, Boulogne-Billancourt, France Texte reçu le 11 avril 2014 ; accepté le 24 octobre 2014 Avec l’aimable autorisation de la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique © » Article publié par EDP Sciences Vous pouvez le retrouver dans la rubrique Téléchargements Recherche Clinique

^ Haut ^