Texte à méditer :  

La Victoire des Ailes à l'Ombre du Soleil...

  

Nos Coordonnées

Tél/Fax:03 87 64 31 87

Mail:lupusplus@gmail.com

Courrier:

AFL+ 2 rue Fonds de Grève 57420 CUVRY

Bulletin d'adhésion disponible dans "Téléchargements"

La Maladie

Enquete Eurordis

Le Lupus

Les Articles Médicaux

Science et Santé

Sciences et Avenir

papillon_029.gifSciences et Avenir - Interview Pr Zahir Amoura

La biothérapie contre les formes graves

Comment la prise en charge de la maldie a-t-elle évolué ?

En une dizaine d'années à peine, la vision du lupus a totalement changé. Longtemps gravissime et mortelle, cette pathologie est désormais, grâce aux progrès des traitements, devenue une maladie chronique. Un traitement précoce et adapté permet de limiter considérablement le nombre de poussées, leurs séquelles, et d'éviter une issue fatale, devenue aujourd'hui très rare. Les maladies du lupus ont gagné la même espérance de vie que le reste de la population. Les femmes, majoritairement touchées, peuvent désormais vivre une grossesse (lire page suivante). C'est une grande victoire qui ouvre d'autres problématiques dans la prise en charge d'une maladie désormais au long cours.

Quelles sont ces nouvelles problématiques ?

Les malades vivent plus longtemps et développent des complications que l'on n'avait pas le temps de voir apparaître auparavant. ils sont davantage sujets aux maladies cardiovasculaires que la population générale. Ce sur-risque semble imputable à la fois au lupus en lui-même et aux effets secondaires des traitements. La bonne santé cardiovasculaire des patients doit donc être surveillée, tout comme la toxicité des nouveaux remèdes.

Quelles avancées note-t-on du côté des traitements ?

Depuis quelques années, la biothérapie est un axe de recherche important dans la lutte contre les formes graves de lupus systémique. Une biothérapie a une action ciblée dirigée contre un acteur biologique de la réponse immunitaire. Cette cible peut être une cellule, comme le lymphocyte B, ou une cytokine, comme l'interféron. Pour l'heure, seul le belimumab - biothérapie dirigée contre un facteur de croissance des lymphocytes B - est disponible en France depuis 2011.

Mais 25 molécules de cette classe font actuellement l'objet d'essais cliniques auxquels participent activement le centre de la Salpêtrière. De nouveaux médicament devraient ainsi être disponibles dans les trois ans à venir.

Propos recueillis par M-N Delaby.

 

 

 


Date de création : 23/04/2015 . 13:56
Dernière modification : 23/04/2015 . 13:56
Catégorie : Sciences et Avenir
Page lue 1837 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Les Centres
Vous trouverez dans la rubrique "Téléchargements" la liste des centres de Références labellisés pour la prise en charge des Maladies systémiques et auto-immunes rares

Calendrier
Visites

 182856 visiteurs

 14 visiteurs en ligne

L'Association
Recommandations en matière de communication
Recommandations en matière de communication et de sollicitation de patients pouvant participer ou participant déjà à des études cliniques Pascal Bilbault1,5, Nathalie Beslay2, Laurence Carton3, Jean-Pierre Duffet4, Audrey Gueniche5, Marie Lang4, Dominique Menuet5,6, Hélène Prunier5,7 et Michel Levy5,8* 1 Département de Recherche Clinique, Boehringer Ingelheim France, Reims, France 2 BESLAY + Avocats, Paris, France 3 Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR), Paris, France 4 Centre National de Gestion des Essais des Produits de Santé (CeNGEPS), Lyon, France 5 Association des Médecins et Professionnels des Industries de Santé (AMIPS), Paris, France 6 PFIZER International Operations, Paris, France 7 Société Aixial RC, Levallois-Perret, France 8 Société APROVA, Boulogne-Billancourt, France Texte reçu le 11 avril 2014 ; accepté le 24 octobre 2014 Avec l’aimable autorisation de la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique © » Article publié par EDP Sciences Vous pouvez le retrouver dans la rubrique Téléchargements Recherche Clinique

^ Haut ^